Alors qu’il y a quelques années, les réseaux sociaux n’étaient utilisés que par une faible proportion de la population française, une étude réalisée par Médiamétrie nous démontre qu’aujourd’hui, en France, 99% des internautes – toutes générations et catégories sociaux-professionnelles confondues – connaissent au moins un réseau social, que 77% y sont inscrits et que l’on compte 1,6 millions d’inscrits supplémentaires en un an1.

Une montée en puissance de certains réseaux :

Une croissance extraordinaire qui profite notamment à Twitter, Google+ ou encore LinkedIn, un réseau social professionnel qui devient de plus incontournable…

Ainsi, alors que jusqu’à maintenant, Twitter était utilisé par un cercle restreint d’utilisateurs, aujourd’hui, il est connu par plus de 2 internautes sur 3, et environ 15% d’entre eux y sont inscrits; il en va de même concernant Google+, qui compte presque autant d’inscrits que Twitter.

LinkedIn, quant-à lui, s’est installé dans les habitudes des professionnels et chercheurs d’emplois, et est consulté au minimum de manière hebdomadaire par 40% de ses inscrits…

De l’inscription à l’addiction ?

Au delà de cette montée en puissance des réseaux sociaux, il apparaît que les internautes sont – toujours selon l’étude menée par Médiamétrie – de plus en plus « accros » à ces médias2, qui font maintenant véritablement partie de leurs habitudes quotidiennes d’utilisation du Web, puisque près de 2 inscrits sur 3 s’y connectent quotidiennement.

Cette augmentation de la fréquence de consultation est notamment rendue possible par la multiplication des supports : on ne consulte plus uniquement les fils d’actualités des ses réseaux à la maison sur un ordinateur personnel, mais également en mobilité depuis un smartphone, ou même directement sur le lieu de travail.

Des Réseaux Sociaux diversifiés et spécialisés :

Si les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés par les internautes, il est tout de même légitime de s’interroger sur la raison de la multiplication de leurs inscriptions… une seule inscription sur un seul réseau social, cela ne serait-ce pas suffisant pour un internaute ?

La réponse est… non ! Si les internautes multiplient leurs inscriptions, c’est simplement parce qu’ils ont des attentes différentes en fonction du réseau social sur lequel ils se connectent ; ainsi, ils privilégieront Facebook pour échanger avec leurs proches, Twitter pour s’informer et partager leurs fils d’actualités, Viadeo ou LinkedIn pour se constituer un véritable carnet d’adresses professionnel et trouver de nouvelles opportunités de carrière…

A chaque usage, son réseau, à chaque réseau, son usage, et pour tous, des internautes de plus en plus nombreux !

1 « Plus de 3 internautes sur 4 sont inscrits sur un réseau social », étude réalisée le 19/07/12 par Médiamétrie – http://www.mediametrie.fr/comportements/communiques/plus-de-3-internautes-sur-4-sont-inscrits-sur-un-reseau-social.php?id=698
2 Idem

Mots-clés : Facebook, Google, LinkedIn, Médiamétrie, Réseaux Sociaux, Twitter, Viadeo.